EN LIVE - Festival International du Journalisme

EN LIVE

Les rendez-vous du Festival en live sur Facebook

La cinquième édition du Festival international de journalisme aura bien lieu… mais en 2021. Certaines des thématiques qui devaient être abordées en 2020 se retrouvent en plein cœur de l’actualité de la pandémie de Covid-19. Plutôt que d’attendre 2021 pour les explorer, les journalistes du groupe Le Monde qui devaient les concevoir et les animer vous donnent rendez-vous en « live » sur Facebook pour les Rencontres du festival : ils évoqueront ce que la crise que nous traversons dit de leur thématique et répondront aux questions des internautes.

_____________________________

Replay : « Le Kiosque international, l’actualité de la pandémie vue par la presse étrangère. » 

Pendant des semaines, en début d’année, les médias internationaux ont chroniqué le confinement d’une province chinoise de 60 millions d’habitants. Mesure dramatique pour circonscrire la propagation du nouveau coronavirus apparu à Wuhan fin 2019. Puis, mi mars, l’épidémie est devenue une pandémie à l’échelle mondiale. Bouleversant l’ensemble de la planète, confinant plus de la moitié de ses habitants.

Quelles sont les difficultés des médias pour couvrir un événement mondial d’une telle ampleur ? Comment la presse chinoise à couvert la découverte du virus en Chine puis son expansion dans le monde ?  Que dit la presse étrangère de la gestion de la crise en France ?

Posez vos questions à Marc Bassets, correspondant en France du quotidien espagnol El Pais, Agnès Gaudu, chef du service Asie de Courrier International et Jon Henley, correspondant en Europe de the Guardian.

____________________________

Replay : « Le peuple a-t-il toujours raison ? »

Alors que le coronavirus sème la défiance vis à vis des pouvoirs, mine les institutions, sape la confiance économique… Alors que les médias traditionnels vient à l’épreuve constante du risque de désinformation alimenté par les réseaux sociaux… Alors que les populismes espèrent tirer les bénéfices politiques des colères post-confinement… Peut on encore poser cette question : le peuple a-t- il toujours raison ? Et surtout, comment y répondre…

Un échange avec Richard Werly, correspondant Le Temps pour la France, Nicolas Truong, journaliste au Monde et Thomas Gropallo, étudiant à l’Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine; et animé par Gilles Van Kote, président du Festival.

Quelques éléments bibliographiques :

La Petite République de Saillans : Une expérience de démocratie participative – Maud Dugrand – Rouergue (2020).
En 2014, à Saillans, un petit village de la Drôme de 1300 habitants, des citoyens sans aucune expérience politique, dénué de programme et de candidat, présentent une liste citoyenne à l’élection municipale. Vainqueur au premier tour, le livre raconte cette nouvelle expérience de démocratie participative.
Une histoire populaire de la France : De la guerre de Cent Ans à nos jours – Gérard Noiriel – Agone (2018).
De la fin du Moyen Âge à la période contemporaine, l’historien Gérard Noiriel raconte l’Histoire des grandes luttes populaires.
Le peuple introuvable : histoire de la représentation politique en France – Pierre Rosanvallon – Gallimard (1998).
Le siècle du populisme – Pierre Rosanvallon – Seuil (2020)
Peuple et populisme – Catherine Colliot-Thélène et Florent Guénard – Puf (2014)
Émission La Grande Table, « Le peuple a-t-il toujours raison », France Culture – Caroline Broué – 2014 – avec Frédéric Gros et Loïc Blondiaux. À écouter ici.
Une Histoire populaire des États-Unis : De 1492 à nos jours – Howard Zinn – Agone (2003)
Une Histoire populaire américaine – film documentaire 2015 – Olivier Azam et Daniel Mermet – Les Films des Deux Rives.
J’veux du soleil – film documentaire – François Ruffin et Gilles Peret – Les 400 clous (2019).
Tiananmen : le peuple contre le parti – Ian MacMillan – Arte (2019).
Partie 1
Partie 2

_____________________________

Replay : « Fin du monde : joue-t-on à se faire peur ? »

Olivier Nouaillas et Delphine Veaudor, respectivement journalistes à La Vie et à Courrier international, deux hebdomadaires du groupe Le Monde, répondent aux questions des internautes, en ligne sur Facebook, autour du thème « Fin du monde : joue-t-on à se faire peur ? ».

Quelques idées de lectures et de séries :

ESSAIS :

– Jared Diamond, Effondrement : comment les sociétés décident de leur disparition et ou de leur survie, Gallimard, 2006 (existe en édition Folio).
– Pablo Servigne et Raphaël Stevens, Comment tout peut s’effondrer, Seuil, 2015.
– Bruno Latour, Où atterrir ? Comment s’orienter en politique ?, La Découverte, 2017.
– Pablo Servigne, Raphaël Stevens et Gauthier Chapelle, Une autre fin du monde est possible : vivre l’effondrement (et pas seulement y survivre), Seuil, 2018.
– Yves Citton et Jacopo Rasmi, Générations Collapsonautes. Naviguer par temps d’effondrements, Seuil, 2019.
– Jean-Claude Guillebaud, Sauver la beauté du monde, L’Iconoclaste, 2019.
– Luc Semal, Face à l’effondrement. Militer à l’ombre des catastrophes, Puf, 2019.
– Jean-Paul Engélibert : Fabuler la fin du monde. La puissance critique des fictions d’apocalypse, La Découverte, 2019.

ROMANS :

– Jean Hegland, Dans la forêt, Gallmeister, 2017
– Sophie Divry, Trois fois la fin du monde, Noir et Blanc, 2018
– Sandrine Collette, Et toujours les forêts, JC Lattès, 2020

SÉRIES :

The Leftovers (Canal VOD), The Rain (Netflix), The Walking Dead (OCS Choc), L’Effondrement (Canal + Séries).
– Et la websérie documentaire : Next de Clément Montfort sur YouTube.

 

Les dernières actus du festival