Thématiques - Festival International du Journalisme

Thematiques

Thématique Fin du monde : joue-t-on à se faire peur ?

« Apocalypse », « effondrement », « collapsologie » : dans le sillage des projections alarmantes du Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), le lexique de la catastrophe a envahi nos écrans, nos journaux et les rayonnages des librairies. Mais sur quoi repose vraiment la peur de voir le monde s’effondrer dans un futur très proche ? Que dit-elle de notre époque et de notre rapport changeant au vivant et aux modes de production ?  Le XXI siècle sera-t-il aussi sombre que certains écologistes le prédisent ? Scientifiques, essayistes, romanciers et activistes viendront nous aider à penser, malgré tout, notre avenir.

Thématique Médias: Le casse-tête de la diversité

Les médias sont-ils condamnés à l’entre soi ? Pas ou peu de journaliste noir, arabe, guère plus d’aveugle ou handicapé. Les accents autre que le pointu parisien sont absents des ondes et des écrans. Et les origines sociales se trouvent presque exclusivement dans les milieux aisés et classes moyennes supérieures. Quel est cet entre-soi qui a tant sauté aux yeux des gilets jaunes et nous est reproché dans les banlieues ? Certaines rédactions tentent de trouver des solutions mais la réalité physique des journaux, print comme audiovisuels, ne bouge guère. Nous allons interroger la sélection des écoles de journalisme, les attendus culturels des recruteurs, les pratiques sociales fermées d’une profession. Il est temps d’enlever nos oeillères.

Thématique Les critiques peuvent-ils tout se permettre ?

Hier redoutée, jusqu’à lui attribuer le pouvoir de faire ou défaire la renommée d’un artiste et d’avoir un impact sur les ventes, la critique a perdu de sa superbe avec la crise de la presse et l’omniprésence d’Internet, qui permet à chacun de faire connaître son jugement sur une œuvre. A l’heure où s’imposent tops et listes, « likes » et agrégateurs d’avis, la critique n’a donc jamais paru autant menacée, tout en étant indispensable face à la profusion de l’offre culturelle doublée d’une promotion virale qui s’appuie sur la complicité du consommateur.
Ils ont régné en maîtres sur le monde de la culture et de la gastronomie. Quel pouvoir reste t’il aux critiques aujourd’hui ?

Thématique  Agriculteur, consommateur, même combat ?

Les uns se plaignent d’être devenus les boucs émissaires d’une société inquiète face à la crise écologique, et dénoncent l’agribashing. Les autres aspirent à manger plus sain, sans pour autant vouloir payer plus cher. Glyphosate, bien-être animal… Les médias sont-ils responsables d’une forme de diabolisation des agriculteurs ? Les journalistes en font-ils trop en matière d’alimentation ? Et si le malaise paysan et l’inquiétude des consommateurs étaient les deux versants d’une même crise, celle d’une agriculture libérale et mondialisée ?

Thématique Médias et GAFA : je t’aime, moi non plus

Depuis les années 2000, les plus puissantes entreprises américaines du Net se sont en partie développées sur des champs traditionnellement réservés aux médias : l’organisation et l’accès à l’information. Google ; Facebook ; Amazon ; Apple : ensemble, les “GAFA” bouleversent la manière dont les citoyens peuvent apprendre un fait d’actualité, que ce soit sur un moteur de recherche, un smartphone ou un réseau social. Depuis, les entreprises de presse ont dénoncé le bouleversement économique du secteur des médias, via la captation du marché publicitaire par Google et Facebook, et ont réclamé un partage de la valeur avec les grandes plateformes… tout en nouant des partenariats avec elles. En parallèle, les rédactions sont en première ligne pour décrire les changements inédits par ces entreprises, qui posent de profondes questions démocratiques, économiques, et citoyennes.

Thématique  Le peuple a-t-il toujours raison ?

La démocratie représentative est aujourd’hui fatiguée. Partout, les tensions sont palpables et les frustrations s’amoncellent devant les urnes. Et si cette fatigue électorale était justifiée ? Les pays démocratiques ne doivent-ils pas, impérativement, trouver de nouveaux moyens pour redonner aux peuples un rôle en phase avec le besoin de participation accrue, lié à l’internet et aux réseaux sociaux ? La démocratie directe doit-elle rester une exception ? En Suisse, le peuple est appelé «le souverain». Et si ce souverain s’emparait pour de bon du pouvoir ?

Thématique  Peut-on refermer la blessure coloniale ?

Des « camps décoloniaux » à la question de la restitution des œuvres d’art, de la mémoire.
de l’esclavage au prochain référendum sur la Nouvelle Calédonie, la colonisation imprègne encore le regard que nous portons sur l’actualité. Comment parler des colonies sans se flageller ? Finira t-on par enterrer la Françafrique ? Et comment faire le récit de ce « passé qui ne passe pas » ? En interrogeant des historiens, des journalistes, des linguistes, des artistes, nous allons essayer de comprendre s’il est possible de refermer une blessure toujours ouverte.

Les dernières actus du festival